Sélectionner une page

Tom Dolan, navigateur en solitaire, obtient le meilleur résultat de l’histoire de l’Irlande pour cette emblématique course qu’est la Mini Transat.

Il termine 6ème sur cette épopée de 4000 miles à travers l’Atlantique.

Tom, 30 ans, de Kells dans le comté de Meath, Irlande,  a terminé 12ème à la première étape, soit 1300 miles nautiques de La Rochelle à Las Palmas de Gran Canaria,

pour finir ensuite cinquième à la deuxième étape, un sprint de 2 700 miles de Las Palmas au Marin en Martinique.

Il aura mis au total, 25 jours, 12 heures, 46 minutes et 30 secondes, ce qui lui a valu la sixième place sur une flotte de 56 bateaux.  Il a raté la cinquième place au général de cinq minutes seulement.

Son résultat est le meilleur jamais réalisé par un marin irlandais en sachant que la Mini transat est considérée comme l’un des défis les plus difficiles à relever à la voile en solitaire.

Il représente aussi le terrain d’entraînement incontournable pour les meilleurs coureurs au large en solitaire du monde.

Tom visait une place sur le podium, mais une erreur de parcours le jour du départ de la première étape s’avéra finalement trop coûteuse.

« Je suis vraiment heureux », a déclaré Tom à son arrivée au Marin. « Ce résultat est le fruit de deux années de travail acharné. J’ai fait une erreur stupide au match aller mais je me suis rattrapé au match retour. Les cinq marins qui ont fini devant moi avaient dix fois le budget que j’avais, ce qui veut dire dans un sens que j’étais le premier des amateurs. »

Il a révélé que sa course était presque terminée (il ne restait plus que 800 milles à parcourir) quand son bateau de 6m50 a piqué dans l’eau et à fait renverser le bateau dans un violent grain imprévisible.

« J’étais sous une pluie battante sous spinnaker moyen », a-t-il dit. « J’ai vu la bourrasque venir et j’attendais 30 nœuds, mais ça en a ramené 45 très rapidement. Le bateau hurlait et soudainement, le nez s’est enfoncé dans l’eau. Heureusement j’ai fermé la trappe assez rapidement pour empêcher l’eau d’entrer dans la cabine. Je me suis assis et j’ai attendu environ 10 minutes pendant que le bateau était couché à plat par le grain. Je n’arrive toujours pas à croire que je n’ai pas perdu le mât. J’ai regardé l’heure et c’était 0400 UTC (5heures du mat en France), un samedi, et je me suis dit que les gens devaient sortir des clubs à cette heure ci. Moi j’étais à l’envers dans mon bateau au milieu de l’Atlantique. »

Heureusement Tom a pu continuer la course et franchir la ligne d’arrivée de la deuxième étape à seulement 35 minutes du troisième, Benoit Sineau, et 20 minutes de Tanguy Bouroullec, quatrième.

C’est la deuxième fois que Tom Dolan, considéré comme l’un des meilleurs talents de la voile hauturière d’Irlande, participe à la Mini Transat.

22ème de l’édition 2015, 6ème de l’édition 2017, l’étoile montante irlandaise ne cesse de progresser et nous assure d’atteindre les sommets pour ses projets futurs qu’il ne tardera pas à dévoiler en temps voulu.

La vidéo de Tom Dolan a l’arrivée.

Un merci spécial à tous les sponsors et partenaires de Tom;

Smurfit Kappa  Dubarry DingCellastabTechniques Voiles, RenostyleStudio des Schizogaphes , Petite Bistro, Concarneau, Irish Sailing , The National Yacht Club ,  Afloat  Magazine Rossiter Claims Management Services St Gerards School  NKE Marine Electronics   Zhik  Enterprise Ireland, Paris, The Embassy of Ireland, France